Actualités

Acquisitions en série pour Excelpro

Articles - Image d'intro

«On ne fait pas des acquisitions pour faire des acquisitions. On a un plan structuré et bien établi qui vise à accentuer notre position de leader dans l’industrie», précise Patrick Charette, président-directeur général de cette firme de Trois-Rivières spécialisée en services-conseils et intégration de systèmes pour le traitement automatique de la production et le contrôle de procédés industriels. L’entreprise oeuvre aussi comme entrepreneur électrique pour les secteurs industriels et manufacturiers.

Quel est ce plan? Identifier principalement des entreprises qui sont complémentaires et lui permettent non seulement d’élargir son offre de services, mais aussi son rayon d’action. «On est maintenant présent dans la région d’Ottawa et on veut étendre encore plus nos activités vers l’ouest du pays», souhaite Patrick Charette, en ajoutant que la compagnie dessert déjà des clients ailleurs en Ontario ainsi qu’au Manitoba et en Colombie-Britannique.

 

Rechercher le bon «fit»

En octobre dernier, Excelpro faisait l’acquisition d’Envitech Automation, une entreprise montréalaise spécialisée dans la conception, la fabrication et la mise à l’essai de panneaux de contrôle électrique. Elle avait auparavant acquis la firme Contrôles I.S.I., avec ses places d’affaires situées à Montréal et Kemptville en Ontario, ainsi que AIA Automation à Québec.

Elle-même le fruit d’une fusion en 2015 des entreprises Neksys, experte en automatisation, et Excelpro, spécialisée en électricité industrielle, toutes deux fondées en 1989 à Grand-Mère et Trois-Rivières respectivement, la firme n’entend pas arrêter là sa stratégie de croissance par acquisition.

«Il y a beaucoup de petits joueurs dans l’industrie et nous sommes toujours à l’affût d’autres acquisitions d’entreprises.» La PME, qui cherche toujours à accroître son champ d’expertise, cible notamment des compagnies qui se spécialisent dans l’intégration de cellules robotisées et de robots collaboratifs.


« Toutes ces entreprises étaient déjà parfaitement fonctionnelles avant d’être achetées et ça ne change pas. Il s’agit simplement de continuer dans la même direction, en s’appuyant sur les gens de confiance qui sont en place. Ils n’ont pas à attendre après moi pour prendre des décisions. On avance ensemble simplement, en profitant petit à petit des synergies découlant de ces acquisitions. »

— Patrick Charette

 

Outre la recherche de sociétés complémentaires, ces dernières doivent aussi avoir «les mêmes cultures et valeurs que nous. Sinon, on laisse tomber», indique Patrick Charette. L’entreprise a d’ailleurs refusé de faire certaines acquisitions ces dernières années pour cause d’incompatibilité culturelle. «On a eu beaucoup d’autres opportunités d’acquisition depuis un an et demi. Mais on savait que ça ne marcherait pas, que les valeurs étaient trop différentes pour que ce soit un bon fit», souligne-t-il.

Malgré ces trois acquisitions en très peu de temps, qui ont du même coup ajouté quelque 150 employés et ainsi fait grimper les effectifs à 325, Excelpro estime par ailleurs ne pas agir trop précipitamment.

«Toutes ces entreprises étaient déjà parfaitement fonctionnelles avant d’être achetées et ça ne change pas. Il s’agit simplement de continuer dans la même direction, en s’appuyant sur les gens de confiance qui sont en place. Ils n’ont pas à attendre après moi pour prendre des décisions. On avance ensemble simplement, en profitant petit à petit des synergies découlant de ces acquisitions», explique-t-il.

En mode 4.0

Patrick Charette a joint Excelpro, il y a environ cinq ans, en raison du potentiel de croissance qui s’offrait à elle. «Les dirigeants avaient davantage un profil technique, alors que j’apportais mes compétences d’entrepreneur et de gestionnaire pour amener l’entreprise encore plus loin», explique-t-il.

Ce potentiel de croissance, c’est la possibilité pour Excelpro de contribuer au virage des entreprises manufacturières vers l’industrie 4.0. «La situation s’améliore, mais il y a encore du rattrapage à faire au Québec et au Canada quand on se compare à des pays comme les États-Unis, l’Allemagne ou le Japon», note Patrick Charette.

Or, l’expertise d’Excelpro repose justement sur sa capacité à rendre fonctionnel les différents équipements automatisés et de robotisation implantés dans les usines d’entreprises.

La PME de Trois-Rivières s’affaire elle-même à faire cette transformation numérique avec l’implantation, dans un premier temps, d’un nouveau système de gestion informatisé et de dessin d’ingénierie. «On était un peu comme des cordonniers mal chaussés», illustre Patrick Charette.

 

3 questions à Patrick Charette

1. Quel est le meilleur conseil que vous avez reçu ou que vous aimeriez avoir reçu?

«Dans une stratégie de croissance par acquisition, le meilleur conseil que j’ai reçu est le suivant: tout commence par la culture et les valeurs. Afin de conclure un “success story” dans une transaction, il faut s’assurer que les cultures entre les entreprises sont compatibles. Malheureusement, trop de transactions se concluent juste avec des chiffres alors qu’en réalité, la partie se joue majoritairement avec les individus qui composent les organisations.»

2. Quel souvenir souhaitez-vous laisser de votre parcours d’entrepreneur?

«Démontrer qu’il est possible d’offrir une qualité de vie à ses employés tout en respectant les besoins des clients. L’équilibre entre le bien-être humain et l’efficacité d’une organisation peuvent rimer ensemble si les décisions sont prises en ce sens.»

3. Que feriez-vous si vous n’aviez peur de rien?

«Si je n’avais peur de rien, je ferais d’Excelpro LE partenaire préférentiel de l’industrie manufacturière au Canada en aidant nos clients à atteindre leurs objectifs dans tous leurs projets reliés à nos champs d’expertise, grâce au professionnalisme et à la quête de dépassement des membres de notre équipe. Mais, à bien y penser, c’est déjà ce que nous faisons… alors peut-être que nous n’avons déjà peur de rien!»

En collaboration avec l’École d’Entrepreneurship de Beauce et EntreChefs PME

Retour aux actualités

Le meilleur outil pour trouver, échanger et collaborer entre manufacturiers

Le réseau Le manufacturier vous connecte à vos futurs partenaires et crée pour vous des opportunités d'affaires.

DEVENIR MEMBRE