Actualités

Plus de 46 M$ pour un pavillon de recherche sur les technologies vertes et durables

Articles - Image d'intro

D’une superficie totale de 3 045 m2, ce bâtiment visera l’autonomie énergétique et sera conçu selon un modèle de développement carboneutre. Il constituera en soi un laboratoire de recherche et développement pour la mise au point d’innovations dans plusieurs créneaux de la transition énergétique, tels que la mobilité électrique, le transport intelligent, la culture en serre et la réduction carbone. En plus de sa vocation de recherche, le pavillon favorisera le développement de partenariats industriels tout en attirant et en retenant du personnel hautement qualifié dans les régions de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de Lanaudière.

« C’est un jour très important dans la vie et l’évolution de l’UQTR. Le projet de rassembler dans un même pavillon les domaines des sciences de l’environnement, des sciences pures et du génie figurait déjà dans nos cartons depuis près d’une décennie. En plus de constituer un outil puissant pour recruter les meilleurs talents, ce bâtiment offrira un espace d’animation scientifique et sociale. La construction du pavillon permettra de développer la recherche portant sur l’utilisation de sources d’énergie de rechange et sur l’autonomie énergétique. Ce projet a été pensé avec une volonté de contribuer à une relance du Québec qui soit verte, innovante et durable », a souligné en conférence de presse le recteur de l’UQTR, M. Christian Blanchette.

Sur un horizon de cinq ans après la fin des travaux de construction, le pavillon servira à la mise en œuvre de divers projets de recherche, dont 20 de concert avec des entreprises, 20 avec la participation d’autres centres de recherche et 5 en collaboration internationale. Cette initiative permettra aussi la réalisation de 20 activités de transfert technologique et de commercialisation, la création de 30 emplois scientifiques et la participation de plus de 50 étudiants aux projets de recherche.

Près de 39 M$ de Québec

Le gouvernement du Québec attribue 38,97 millions de dollars à l’Université du Québec à Trois-Rivières, par l’entremise du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation (PSO) du ministère de l’Économie et de l’Innovation, pour la réalisation du pavillon. L’UQTR complète le montage financier. Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, était présent lors de l’annonce de la construction du pavillon en compagnie du ministre Jean Boulet.

« Ce nouveau pavillon de recherche contribuera à la reconnaissance de la région comme plaque tournante de l’innovation en matière de transition énergétique. En favorisant la recherche collaborative avec des acteurs industriels, l’UQTR s’assure de faire rayonner notre savoir à l’international, de décarboner nos industries et de soutenir une croissance économique durable », a expliqué le ministre Fitzgibbon.

 

« En plus de sa vocation de recherche, le nouveau pavillon de l’UQTR favorisera l’établissement de partenariats industriels tout en attirant du personnel hautement qualifié en Mauricie, mais aussi dans le Centre-du-Québec et à Lanaudière. Il sera à l’image de l’excellence et de la force créatrice de l’Université, de la Ville de Trois-Rivières et du gouvernement du Québec. Nous sommes tous engagés dans une démarche visant la prospérité économique et le progrès social grâce au développement durable et à l’essor des technologies propres », a ajouté le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, et député de Trois-Rivières.

Une présence universitaire espérée au centre-ville

Le nouveau pavillon de l’UQTR sera construit à proximité du Centre d’événements et de congrès interactifs (CECI) de Trois-Rivières et du Centre d’innovation alimentaire L’Ouvrage, sur un terrain cédé par la Ville de Trois-Rivières. En conférence de presse, le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche a répété son souhait de renforcer le concept de ville universitaire.

« Situé au cœur même de notre centre-ville, le nouveau pavillon voué à la recherche sur les technologies vertes et durables deviendra un lieu de savoir attrayant. Il nous donnera également l’occasion de poursuivre notre développement autour des notions de ville intelligente et durable. Je suis très fier de pouvoir compter sur la présence, dans notre collectivité, d’une maison d’enseignement et de recherche aussi réputée que l’UQTR, avec qui nous tissons des liens de plus en plus étroits et fructueux. En déployant son campus jusqu’au centre-ville, elle contribue à consolider notre statut de ville universitaire », a affirmé M. Lamarche.

Référence: https://neo.uqtr.ca/2022/04/21/plus-de-46-m-pour-un-pavillon-de-recherche-sur-les-technologies-vertes-et-durables/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=actualites-sciences-conference-td-assurance_103

Retour aux actualités

Le meilleur outil pour trouver, échanger et collaborer entre manufacturiers

Le réseau Le manufacturier vous connecte à vos futurs partenaires et crée pour vous des opportunités d'affaires.

DEVENIR MEMBRE