Actualités

Lumen : 90 millions pour augmenter les stocks et l’automatisation

Articles - Image d'intro

« La coupe de câble est probablement le travail le plus difficile à faire physiquement sur un chantier pour les entrepreneurs dans le domaine électrique, alors nous le faisons pour eux, mais nous cherchions à automatiser la tâche parce que c’est aussi très difficile d’embaucher des employés pour réaliser ce travail et de les garder », explique Serge Leblanc, président de Lumen, qui compte près de 400 employés.

Pourtant, le salaire de base dans le centre de distribution atteint maintenant 19 $ l’heure et on y ajoute des primes pour la coupe de câble, pour l’horaire de soir, pour l’horaire de nuit, etc.

 

Hausser la cadence

Puisqu’il n’y a pas de système automatisé de coupe de câble en Amérique du Nord, Lumen, qui est membre du Groupe Sonepar, établi en France, a trouvé ce qu’elle cherchait en Europe. « Nous avons adapté légèrement le système pour qu’il fonctionne ici », précise M. Leblanc.

Actuellement, avec une trentaine d’employés qui font de la coupe de câble, l’entreprise ouverte 24 heures sur 24 peut réaliser jusqu’à 800 coupes par jour. Avec le système automatisé, la cible est d’atteindre 2000 coupes par jour.

 

Augmenter notre capacité de coupe de câble grâce à l’automatisation nous permettra de servir encore mieux nos clients. Actuellement, il y a de trois à cinq jours d’attente pour ce service tellement la demande est forte. C’est le seul produit qu’on ne livre pas le lendemain. Nous aimerions pouvoir y arriver grâce à cet investissement.

Serge Leblanc, président de Lumen

Alors que la main-d’œuvre est rare, Lumen souhaite garder environ la moitié de ses employés actuels à la coupe, notamment pour faire de la manutention, puis transférer les autres dans d’autres secteurs du centre de distribution. « Il faudra aussi embaucher de nouveaux talents, notamment pour faire de l’entretien et de la maintenance des robots », indique M. Leblanc.

Déjà beaucoup d’automatisation

Lumen n’en est pas à son premier projet d’automatisation. Déjà, un système amène les bacs de produits aux employés qui préparent les boîtes à expédier aux clients. C’est aussi un robot qui cueille les boîtes et les dépose sur la bonne palette.

« Avant, nous faisions tout manuellement. L’automatisation nous a permis d’éliminer des erreurs et d’avoir une meilleure productivité, affirme M. Leblanc. Nous livrons partout au Québec le lendemain de la commande, donc ça ne nous permet pas d’avoir beaucoup de temps mort dans la préparation. »

Les travaux d’agrandissement doivent se poursuivre jusqu’en septembre 2022, et l’automatisation de la coupe de câble devrait être pleinement fonctionnelle en août 2023.

Lumen a été fondée en 1962 à Saint-Eustache et l’entreprise est membre du Groupe Sonepar depuis 1984.

 

Référence: https://www.lapresse.ca/affaires/portfolio/2021-12-03/laval/lumen-90-millions-pour-augmenter-les-stocks-et-l-automatisation.php

Retour aux actualités

Le meilleur outil pour trouver, échanger et collaborer entre manufacturiers

Le réseau Le manufacturier vous connecte à vos futurs partenaires et crée pour vous des opportunités d'affaires.

DEVENIR MEMBRE